Livre_Mendiant_Prospère.png

Cliquez ici pour consulter le programme de formation s'adressant aux superviseurs de première ligne

Développement des superviseurs de première ligne

La méthode brevetée Caringship© comprend une série de concepts-clés en management qui permet de standardiser l’approche des gestionnaires auprès de leurs employés en concordance avec l’objectif de bienveillance mutuelle. Chaque concept-clé en management s’appuie sur les profils dynamiques, proposant un cycle précis d’attitudes qui favorisent une prise de conscience du contexte et une responsabilisation des individus.

 

À terme, les gestionnaires qui appliqueront les concepts-clés devraient atteindre un niveau de maîtrise satisfaisant des huit (8) compétences de base du Caringship, soit : démontrer un comportement exemplaire, exercer une planification et une organisation du travail efficiente, établir une relation bienveillante avec chaque collaborateur, démontrer une capacité d’appréciation équitable de la contribution de chaque collaborateur, témoigner d’une ouverture aux idées et aux propositions de chaque collaborateur, favoriser l’autonomie et l’attitude adéquate accordée à chaque collaborateur, communiquer et attribuer des objectifs qui sont spécifiques, mesurables, atteignables, dans un temps précis en tenant compte des ressources disponibles et en faisant preuve de cohérence dans le discours et dans l’action.

 

Un premier concept-clé portant sur les piliers opérationnels permet d’identifier les dimensions fondamentales qui doivent être adressées afin que chaque acteur de l’organisation puisse être performant.  Dans un premier temps, les gestionnaires doivent clairement déterminer les devoirs de chaque collaborateur. Les devoirs sont les politiques, programmes, directives, règles et instructions qui doivent être connus et suivis par tous.  Le savoir correspond aux connaissances, pratiques et habiletés requises pour que chaque collaborateur puisse accomplir son rôle et ses responsabilités.  Le pouvoir correspond aux moyens dont dispose chaque collaborateur pour effectuer son travail : il peut être associé aux capacités physiques, mentales et sociales requises pour assumer efficacement ses fonctions.  Finalement, le vouloir correspond à l’attitude et à la volonté qui sont nécessaires pour obtenir le plein potentiel de chacun. 

 

Un deuxième concept-clé (Technique RSVP) porte sur l’approche qui est la mieux adaptée au contexte de l’intervention, soit adopter une attitude d’insatisfaction face à un manque de rigueur de la part de la personne, aborder la personne sur ses besoins de soutien, favoriser la valorisation de la personne en raison de ses résultats ou de sa volonté de réussir ou encourager la personne en visant sa progression professionnelle.  

 

Le troisième concept-clé (Technique des 4C) permet d’appliquer une technique d’encadrement suivant un cycle progressant de la considération, de l’explication du contexte, de la détermination de la cible visée jusqu’à la convention des actions à suivre en cas d’échec ou de récidive. 

 

Le quatrième concept clé (Technique des 4A) constitue une technique d’accompagnement d’une personne qui adopte des comportements inadéquats suivant un cycle qui lui permet d’admettre la problématique, d’accepter les attitudes ou les gestes reprochés, d’apprendre de cette expérience et d’avancer pour passer à une autre étape plus constructive. 

 

Le cinquième concept-clé (Technique de médiation) est une approche de médiation qui permet aux parties impliquées de préciser leurs propres enjeux, d’identifier des enjeux communs et finalement de convenir d’un engagement visant à résoudre la problématique. 

 

Le sixième concept-clé consiste en une technique de rétroaction (Technique SARA) qui permet aux interlocuteurs de rappeler la situation qui est à l’origine de la demande, de rappeler les attentes convenues, de confirmer les résultats obtenus et d’émettre une appréciation du résultat obtenu. 

 

Pour compléter les compétences des collaborateurs en matière de bienveillance, un septième concept-clé propose des règles associées au principe fondamental de procédé, soit les règles de bienveillance.  Le concept-clé stipule que les collaborateurs doivent s’assurer que leurs pensées, leurs paroles et leurs actions puissent correspondre aux quatre règles suivantes : 

Bénir = démontrer de la reconnaissance pour les efforts et la contribution de leurs collègues ; 

Guérir = participer à la correction des injustices, de la médisance et d'autres comportements toxiques qui affectent un climat de travail ; 

Unir = les pensées, les paroles et les actions doivent contribuer à renforcer l’esprit d’équipe et au sentiment d’appartenance ;

Bâtir = les pensées, les paroles et les actions doivent être constructives et contribuer à l’avancement de l’équipe.

CONTACTEZ-NOUS SANS TARDER!

Nous serons heureux de vous rencontrer afin de discuter du programme de transformation de la culture et de vos besoins spécifiques.

© 2019 Caringship

Démarche collective en amélioration continue

1-866-460-0550

info@caringship.ca